Comment protéger la confidentialité de ses données personnelles ?

Sur Internet, vos informations personnelles valent de l'or. Certaines entreprises payent très chers des bases de données ciblées afin de toucher des personnes qui pourraient être intéressées par leurs produits et leurs services (on appelle cela le profiling). Ces informations sont récoltées partout sur la toile : lorsqu'on répond à un sondage, lorsqu'on remplit un questionnaire… Pour mieux protéger sa vie privée, voici 5 mesures à adopter.

1. Limiter vos informations personnelles

Réfléchissez à la teneur des informations que vous allez mettre en ligne. Par ailleurs, veillez à ne pas mentionner vos opinions politiques, votre religion ainsi que votre numéro de téléphone.

2. Créer un mot de passe complexe

Vous devez trouver un mot de passe qui ne soit pas votre surnom, ni votre date de naissance. Il faut éviter également d'avoir le même mot de passe sur tous vos comptes. Définissez des mots de passe longs (au moins 12 caractères), en mélangeant des majuscules, des chiffres, et des caractères spéciaux. Il est vivement déconseillé de communiquer votre mot de passe à une tierce personne.

3. Faire le ménage dans l'historique de navigation et sur les moteurs de recherche

Historique des pages visitées et des fichiers téléchargés, éléments mis en cache, cookies, mots de passe, champs de formulaire... De nombreuses données sont conservées dans votre navigateur. Certains de ces éléments peuvent être utilisés par des sites qui vous proposent alors un contenu personnalisé. Pour effacer vos traces sur l'historique de navigation ainsi que sur les moteurs de recherche (Google, Bing...), la CNIL met à votre disposition des tutoriels.

4. Se méfier des liens et des pièces-jointes

Quand vous recevez un e-mail qui vous invite à cliquer sur un lien ou à ouvrir une pièce-jointe, ne vous précipitez pas. Il s'agit peut-être d'un fishing (technique employée par les fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels). Il est conseillé d'observer quelques règles de précaution : vérifiez le protocole https:// au début de l’adresse web et la présence d’un petit cadenas (cela signifie que votre site web est sécurisé et certifié) et méfiez-vous des extensions suivantes : .pif ; .com ; .bat ; .exe ; .vbs ; .lnk.

5. Utiliser un antivirus et/ou un pare-feu

Pensez à utiliser des logiciels de sécurité : antivirus et/ou pare-feu. En effet, plus vous allez sécuriser votre ordinateur, plus il sera difficile pour les fraudeurs et les pirates informatiques d'accéder à vos données.

Lexique

Piratage informatique (hacking, en anglais) :

Il peut être défini comme un accès illégal à un système informatique dans le but d'en consulter les informations confidentielles, de les modifier et/ou de les subtiliser. Les attaques pirates peuvent ciblées les ordinateurs, comptes de messagerie personnelle, serveurs de grandes compagnies ou encore infrastructures de sécurité d’un État.

45 700 000
C'est le nombre de personnes qui se sont connectées au moins une fois à Internet en 2016.
Picto point
Picto boite à outils Boite à outils
  • La commission nationale informatique et libertés (CNIL)
  • La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)